Les murales fraîchement peintes des étudiants du Collège Salette

Si vous êtes passés par la ruelle entre de la Roche et de Normanville, au croisement de Jean-Talon et de Castelnau, vous y avez certainement aperçu les pimpantes murales fraîchement peintes par les étudiants du Collège Salette. 

fresque murale

En effet, une équipe d’étudiants du programme ILLUSTRATION PUBLICITAIRE/segment illustration urbaine, chapeautée par le chargé de cours Alexandre Lafleur du Collège Salette, s’est associée au Comité de ruelle verte Les muses montréalaises pour confectionner, toutes étapes confondues, quatre surfaces arborant ces ruelles vertes.

Souhaitant dynamiser davantage leur ruelle, le comité a offert aux étudiants quelques portes de garage et un grand mur vierge.

« […] c’est un moyen de donner aux étudiants une bonne visibilité sur leur production », lance Laura Danière, nouvellement diplômée du programme d’illustration publicitaire du Collège Salette.

De concert, les artistes en apprentissage ont imagé des œuvres empruntant la thématique des quatre saisons. Ils récoltaient quotidiennement les commentaires des résidents impliqués dans le comité pendant le processus de création, allant des croquis jusqu’à la proposition finale.

« On a voulu suggérer un ensemble poétique et plein d’imaginaire », explique Laura Danière, qui s’est beaucoup plu à travailler sur ce type de surface sur laquelle elle n’avait jamais eu la chance d’essayer auparavant.

L’étudiante a notamment œuvré sur le projet de la grande murale. « Il s’agit d’une femme de couleur bleue qui porte sur sa tête des mèches de cheveux et des branches d’arbres entremêlées. Dans ce décor, il y a un univers un peu magique qui évolue. Son visage est apaisé, ce qui crée un portrait très calme, en contraste avec tous les autres éléments qui se veulent en mouvement », extrapole-t-elle.

Un peu plus loin sur la ruelle, trois portes de garage arborent des esquisses colorées mettant en valeur des petits personnages familiers. Bonhomme de neige, animaux de compagnie et autres bestioles un peu plus abstraites cohabitent sur l’une de ces surfaces.

Outre la valorisation artistique qu’a procurée l’exercice, l’ambiance chaleureuse était au rendez-vous dans la ruelle verte : « Les gens étaient contents de tomber un peu par hasard ou non sur cet endroit et d’assister à la performance », raconte la diplômée, qui retire beaucoup de ce projet. « J’ai pu découvrir quelle place on pouvait avoir au sein d’un groupe de travail. On apprend à se mettre en avant à certains moments, tandis qu’à d’autres, il faut plus se retirer pour laisser la place aux autres. »

Les œuvres des étudiants du cours d’illustration urbaine du Collège Salette sont visibles à la ruelle verte située entre les rues de la Roche et de Normanville à l’angle de la rue Jean-Talon Est.

Pour découvrir la vidéo de la réalisation, c’est par ici !

fresque murale

Commentaires fermés.