Catégorie: ‘Inspiration’

Portrait de Daniel Charron, Partenaire et créatif chez Indent Communications Ltée et ex-étudiant Salette

PORTRAIT D’EX-ETUDIANT DU COLLÈGE SALETTE

Daniel Charron, Partenaire et créatif chez Indent Communications Ltée et ex-Republik (Fondateur), a immédiatement accepté de partager avec nous son expérience d’homme de communication.

Créatif doté d’un fort talent d’entrepreneur, il s’est rapidement imposé sur la scène montréalaise et poursuit aujourd’hui sa carrière à Toronto.Son parcours est riche et sa vision du métier très inspirante, découvrez-les à travers notre jeu de “question-réponse”…

Daniel Charron

Q/ Collège Salette : Y a-t-il eu un déclencheur qui vous a amené à exercer votre métier? Si oui, quel est-il?
R/ Daniel Charron : Je me souviens que très jeune, je découpais des pubs dans les magazines de ma mère et je les pliais soigneusement dans une boîte à chaussure. J’aimerais bien avoir cette boîte de trésors aujourd’hui.

CS/ Pouvez-vous nous parler de votre métier, de votre double rôle de créatif et d’entrepreneur?
D.C./ Trop souvent dans ma carrière j’ai été témoin de combats entre entrepreneurs et créatifs. L’envers de la médaille, je l’ai vécu en démarrant ma propre agence.

CS/ Qu’est-ce qui caractérise votre façon de travailler?
D.C./ Je suis un minimaliste de nature, partant d’une stratégie avec un seul but et d’une création avec un seul message.
Lorsque je révise une campagne avant de la présenter au client, je demande toujours
« qu’est-ce qu’on peut enlever au lieu de rajouter ? ».

Portfolio - Daniel Charron
Portfolio de Daniel Charron

CS/ Quelle est votre vision de votre métier?
D.C./ 
Narcissique. Égoïste. Trop se considèrent comme le nombril du monde. Mais il y a aussi certaines personnes que vous allez rencontrer en cours de route, qui par un simple geste de générosité ou un conseil pourraient changer votre parcours.

CS/ Qu’est-ce qui vous inspire ou passionne dans votre métier?
D.C./ C’est un des seuls métiers qui nous permet de côtoyer une gamme de gens de toutes les industries
. On peut passer de l’industrie alimentaire à une cause sociétale ou créer une nouvelle image de marque dans la même journée.

C.S/ 3 conseils à donner aux étudiants dans votre domaine
D.C./

  1. Si vous avez peur, vous n’irez jamais nulle part.
  2. Si vous n’avez pas peur, assurez-vous d’être bien préparé.
  3. Un «NON» est plus bénéfique qu’un «OUI». Ça vous oblige à revoir votre stratégie et votre concept. Et dans 99 % des cas, vous revenez avec une meilleure solution.

CS/ Avez-vous une anecdote à partager sur votre passage au Collège Salette?
D.C./ 
Il était intéressant de voir plusieurs années plus tard, la diversité des carrières que mes acolytes ont prises. On connaît toujours le présent, mais personne ne peut prévoir avec certitude l’avenir. Le cheminement est parfois plus intéressant que la destination.

CS/ Qu’est-ce que la créativité selon vous?
D.C./ La pure créativité est rare
. « Une version adaptée de… » n’est pas de la créativité, ce qui arrive trop souvent. Lorsqu’on est capable de capter l’attention d’une personne pour un minimum de temps et de lui laisser un souvenir positif, je crois qu’on a atteint un minimum de créativité.

 

BIOGRAPHIE

Présentement président, directeur de la création chez Indent, une agence spécialisée en publicité politique et affaires publiques. En 2007, je me suis joint à l’agence Saatchi & Saatchi pour assurer la gestion de la création en français et la planification stratégique de tous les projets de P&G, Novartis et Toyota, qui constituent la majeure partie de notre clientèle. Étant bilingue, j’ai très tôt été appelé à participer aux différents aspects de la démarche créative, tant en anglais qu’en français. Au cours de mon séjour, j’ai travaillé sur des marques mondiales telles que Tide, Head & Shoulders, Crest, Iams, Buckley et Voltaren. Quant à Toyota, j’ai été responsable de certaines campagnes de marque principale, de marque, et de campagnes stratégiques. J’ai également réalisé une campagne de messages d’intérêt public pour MADD, comprenant des annonces imprimées et au cinéma.


Manoeuvres présentation de Jean Blais

Avant de me joindre à Saatchi, j’ai été pendant 9 ans directeur de création chez Republik, agence que j’ai fondée à Montréal, et j’ai agi à titre de président pendant la première moitié de cette période. Mes responsabilités comportaient trois volets : bâtir une agence avec des talents exceptionnels dans des services complémentaires, offrir de solides compétences en publicité et en design, et ce, en conformité avec des paramètres stratégiques définis.

En 2005, j’ai relancé le magazine Manœuvres, une publication format géant (26 po x 38 po) qui avait été interrompue pendant 12 ans. Manœuvres a reçu plusieurs prix prestigieux, fait l’objet d’une couverture médiatique pancanadienne pour son innovation et, pour couronner le tout, d’un article dans le New York Times. 

Avant Republik, j’étais associé, vice-président et directeur de création chez Nolin Larosée Design (aujourd’hui Nolin/BBDO).

En tant qu’ancien directeur artistique et graphiste, je fournis un travail qui se distingue par son élégance et son originalité. L’aspect esthétique de chaque projet est une partie essentielle de mon travail. Pas seulement visuellement, mais aussi conceptuellement.

 

PRIX ET MENTIONS
Daniel Charron a reçu plus de 150 prix sur la scène internationale tout au long de sa carrière.

Cannes Shortlists

  • Télé/Cinéma – Client : Novartis/Sirop Buckley
  • Numérique – Client : Toyota Matrix

Advertising and Design Club of Canada
Logo – Client : TA2 Sound & Music logo

Your Honor Awards (Atlanta)
Campagne de l’année, Première place – Client : Cabinet d’avocats Blakes

Grafika

  • Annonce magazine – Client : Cabinet d’avocats Woods
  • Logo – Client : Moquin Attitude Meubles

Applied Arts

  • Logo – Client : Fondation du Centre jeunesse de Montréal
  • Logo – Client : Magazine Manœuvres
  • Parution unique – Client : Magazine Manœuvres

6e édition du concours Lux
Série de designs d’affiches – Client : Infopresse

Coupe International Design and Image Competition
Panneau – Client : Moquin Attitude Meubles

Graphis
Services professionnels/Annonces Perceuse, Clou, Scie – Client : Cabinet d’avocats Woods

Graphex 03

  • Prix d’excellence/Emballage – Client : Boisson énergie Grüv
  • Prix du mérite/Publicité imprimée – Client : Boisson énergie Grüv
  • Prix du mérite/Design – Client : Habitat 67
  • Prix du mérite/Design – Client : Magazine Grafika
  • Prix d’excellence/Logo – Client : Boisson énergie Grüv

Les Prix de l’Institut de Design Montréal
Prix d’excellence/Emballage – Client : Boisson énergie Grüv

Magazine du Québec

  • Grand Prix/Design – Client : Magazine Grafika
  • Commerce interentreprises/Publicité imprimée – Client : Republik
  • Commerce interentreprises/Publicité imprimée – Client : KPMG

Publicité-Club de Montréal
Prix d’excellence – Client : Boisson énergie Grüv

 

Événements artistiques et culturels : nos suggestions du moment

Il y a toujours une “foultitude” d’événements culturels à suivre à Montréal! Nous en avons sélectionné quelques-uns qui devraient vous interpeler. À vous d’établir votre calendrier!

Vos commentaires/réflexions sont les bienvenus si vous assistez à certains d’entre eux, dites-nous ce qu’ils ont déclenché en vous et ce qu’ils vous ont fait découvrir!

Biennale internationale d’art numérique (BIAN)
1er mai – 19 juin 2014

Screen shot 2014-05-09 at 4.32.29 PM

Sur le thème de la PHYSICAL/ITÉ, les événements de cette deuxième édition prendront place dans plusieurs lieux à Montréal. Consultez la programmation et nous vous suggérons de voir l’exposition C4I du japonais RYOJI IKEDA au MAC

Exposition Jean-Paul Riopelle

Les migrations du bestiaire
7 mai – 14 juin 2014
Galerie Simon Blais

Exposition Joan Miró
Affectueusement Miró
1 mai – 14 juin 2014
Galerie Simon Blais

Chromatic – MassivArt
24 mai – 29 mai 2014
Pour sa 5e édition, le festival a choisi pour thème « Habitat » et l’exposition a lieu au chalet du Mont-Royal

Musée des Beaux-Arts de Montréal
Chaque mois, une collection est mise en vedette au Musée, en mai c’est la collection d’art québécois et canadien qui est sous les projecteurs. À découvrir aussi le site éducatif du Musée sur l’art québécois et canadien

Screen shot 2014-05-09 at 4.36.59 PM

 1 + 1 = 1 Quand les collections du mbam et du mac conversent
Jusqu’au 15 juin 2014
Dans le cadre de cette exposition (à ne rater sous aucun prétexte!), plusieurs conférences sont organisées, par exemple :

  • Mardi 13 mai à 18 h – en français
    Table ronde autour des œuvres photographiques présentées dans l’exposition 1 + 1 = 1 
  • Vendredi 16 mai à 19 h – en français
    L’art contemporain n’est pas l’art moderne 

Screen shot 2014-05-09 at 4.40.10 PM

 

MURAL 2014 – Festival d’art public
12 au 15 juin – Boulevard S-Laurent
Réalisation de peintures murales en direct par des artistes muralistes locaux et internationaux

Elektra & Mutek présentent em15
27 mai – 1er juin
Fusion d’Elektra et de Mutek pour leur 15e anniversaire. Plusieurs lieux associés, regardez la programmation, ça promet!

 

À l’extérieur de Montréal

Conférence de Denis Dulude sur la typographie avec la SDGQ
Jeudi 29 mai 2014 de 9h30 à 11h30
Le 
Siboire à Sherbrooke

Manif d’Art – La biennale de Québec
3 mai – 1er juin 2014
60 expositions et manifestations artistiques à travers la ville de Québec : le programme.

 

Bonnes balades artistiques!

 

Portrait de Philippe Tardif, Journaliste-graphiste à La Presse et conférencier au Collège Salette

PORTRAIT D’EX-ETUDIANT DU COLLÈGE SALETTE

Philippe Tardif a eu très jeune la piqûre du design graphique. Il s’est prêté avec enthousiasme à notre jeu de « question-réponse » et nous dévoile son parcours, sa perception du métier et les enjeux actuels liés aux technologies numériques.

Q/ Collège Salette : Parlez-nous de votre rôle au sein de La Presse et de votre apport au projet La Presse+?
R/ Philippe Tardif :
Je suis journaliste-graphiste et par conséquent je suis au service de l’information. Mon travail consiste essentiellement à rendre l’information compréhensible et belle. Une donnée juste et intéressante traitée de façon simple et claire permet de mieux comprendre un enjeu précis.

Après de nombreuses années passées au papier, mon mandat au sein de l’équipe de designers de La Presse+ consiste à développer des approches novatrices, originales et esthétiques dans la façon de présenter l’information sur notre plateforme numérique.

Philippe Tardif

C.S./ Quelle est votre vision de votre métier?
P.T./ 
Le monde des médias vit présentement un changement de paradigme. Il ne faut plus seulement s’adapter : il faut innover. Nous sommes en train de passer d’un système à un autre, c’est formidable. L’information aujourd´hui c’est : « any where, any time, any device ».

La demande est également intense à toute heure du jour. Je vois dans cette révolution de l’accès à la connaissance, un précédent historique. Avec les nouvelles générations qui ont déjà l’habitude des tablettes et des écrans, l’information sera de plus en plus ouverte, gratuite, mais aussi en libre accès. Qu’adviendra-t-il de la nature de l’information ? Deviendra-t-elle une expérience ludique ou simplement l’expression de témoignages et d’émotions ? Qui sait… Je crois d’ailleurs que le plus grand défi auquel les designers doivent faire face actuellement est la durabilité.

C.S./ Qu’est-ce qui caractérise votre façon de travailler?
P.T./ Rigueur, simplicité et clarté.
 J’aime beaucoup traiter les sujets de façon ludique, lorsque c’est possible.

C.S./ Qu’est-ce qui vous inspire ou vous passionne dans votre métier?
P.T./
 La nouveauté.

C.S./ Y a-t-il eu un déclencheur qui vous a amené à exercer votre métier? Si oui, quel est-il?
P.T./ J’ai aimé le dessin dès un très jeune âge. Quand j’étais enfant, mon père m’amenait souvent bouquiner au Palais du livre de Montréal. J’y ai découvert le magazine français Métal Hurlant. Ce fut mon premier contact avec la BD et une véritable révélation pour moi…

Inspirations_1_pf

Je crois qu’un autre élément marquant fut un livre que ma mère m’a donné : la 17e édition du magnifique SpeedBall Text Book de Ross F. George (que je possède toujours). J’ai commencé à m’intéresser à la typographie et à reproduire des caractères avec des plumes SpeedBall et de l’encre que j’achetais au Pavillon des Arts, rue Saint-Denis, un lieu que je fréquentais dès que j’en avais l’occasion ou les moyens, c’est selon (que d’argent investi dans des feuilles de Letraset et des plumes techniques de marque Rotring !).

Adolescent je me suis mis à collectionner les BD de Mœbius, Druillet et Bilal pour ne nommer que ceux-ci. Ma plus forte influence demeure celle de Reiser, ce qui est assez drôle. … J’ai toujours voulu être un graphiste.

InspirationsBD_pf

C.S./ Ex-étudiant Salette, avez-vous une anecdote à partager sur votre passage au Collège?
P.T./ Je me souviens avoir travaillé avec du Rubylith lors de mes études. Pour ceux qui ignorent ce qu’est le rubylith, tapez le mot «préhistoire» dans Google 😉

C.S./ Quelles raisons vous poussent à venir enseigner aux étudiants de Salette?
P.T./ Je veux provoquer des tsunamis ! Je veux donner aux étudiants une piste de réflexion sur le sens réel de ce que représente le métier de designer graphique.

Exercer un métier créatif, c’est avant tout se poser des questions avant de tenter d’apporter des réponses. Je cherche à provoquer chez les élèves ce fameux déclic qui fera naître l’envie de faire du design et d’en savoir davantage sur les responsabilités, les principes et les valeurs qui sont reliés au métier. L’enseignement ne doit pas seulement transmettre des connaissances, il doit doter les élèves de compétences et d’attitudes pertinentes. J’espère qu’en leur apportant un éclairage extérieur ils seront mieux préparés à affronter les réalités qui les attendent tout au long de leur carrière.

C.S./ Qu’est-ce que la créativité selon vous?
P.T./ La créativité, c’est un état d’esprit.

 

COURTE BIOGRAPHIE

Philippe Tardif travaille dans les communications graphiques depuis 1995. Il a travaillé en tant que directeur artistique en agence de publicité, mais aussi dans le domaine de la muséologie, en multimédia et en imprimé. Depuis 2005, Philippe Tardif est journaliste-graphiste à La Presse. Il fait partie de l’équipe des projets spéciaux de La Presse+, l’édition numérique gratuite de La Presse. Philippe Tardif s’est distingué à plusieurs reprises par des prix d’excellence au Québec, au Canada, ainsi qu’à l’étranger. Depuis 2011, Philippe Tardif donne régulièrement des conférences aux étudiants du Collège Salette pour transmettre ses connaissances et partager son expérience professionnelle avec la relève.

Portfolio de Philippe Tardif - Extraits

PRIX ET MENTIONS (liste partielle)

 

FIFA : les suggestions de Salette

Avec 270 oeuvres présentées cette année à la 32e édition du Festival International du Film sur l’Art (FIFA), il y a de quoi se faire plaisir et découvrir ou reconnecter avec des atmosphères artistiques inspirantes!

Pour vous aider à établir votre programme, nous vous proposons un choix destiné aux allumé(e)s des arts graphiques et non exhaustif, puisque limité à un seul film dans chaque catégorie choisie en fonction de son lien avec le domaine graphique.

artfifa.com

Art contemporain
Van Horne & Waverly de Geneva Guérin : présentation d’artistes montréalais

Arts graphiques
Escher’s Universe de Ernesto Paramo : les sources et les fondements créatifs d’Escher

Arts médiatiques
50 ans d’art vidéo de Luc Bourdon

Art public
Freights de Patrick O’Connor : la sous-culture graffiti vue sous un angle particulier

Art et science
Measuring Art de Lone Krüger Bodholdt et Thomas Holmby Hansen : les effets de l’art sur notre cerveau

Bande dessinée
BD QC : projection et rencontre avec trois bédéistes dont Michel Rabagliatti (ex-étudiant chez Salette)

Calligraphie
Fabienne Verdier, peindre l’instant de Mark Kidel : portrait d’une artiste mêlant inspirations anciennes et contemporraines

Design
Everything Must Change – Piet Zwart de Sherman De Jesus : portrait de l’un des plus grands typographes du XXe siècle.

Événements spéciaux
Kraftwerk – Pop Art de Hannes Rossacher et Simon Witter : projection du documentaire dans la Satosphère, puis soirée musicale à la Société des Arts Technologiques (SAT).

Histoire de l’art
Andy Warhol: Denied de Chris Rodley : à propos du Andy Warhol Art Authentification Board (AWAAB) et de l’autentification des oeuvres

Mode
René Gruau, l’élégance du dessin d’Adolpho Conti : portrait d’un modéliste qui a révolutionné le dessin de mode

Nouvelles technologies
Harmonielehre de Michel D.t. Lam, à la Société des Arts Technologiques (SAT) : immersion visuelle et musicale

Peinture
The Wonderful Worlds of Nak de Patrick Lowe : portrait d’un artiste multidisciplinaire canadien haut en couleur

Photographie
Chercher Ferron de Nathalie Martin : portrait de l’artiste visuel Richard Ferron

Sculpture
La Nature d’Alphonse Mucha de Katia Chapoutier : l’oeuvre de l’affichiste du début du xxe vue par la biais d’une de ses sculptures

Bon festival!

Inspirations et rencontres : retour sur le OFFF par les gagnants de notre concours OFF L’HIVER!

Vendredi dernier, Bérangère Marchal et Julien LeBlanc ont eu la chance d’assister au OFFF Tour Qc grâce aux billets d’entrée qu’ils ont gagnés en participant au concours OFF L’HIVER! lancé par le Collège.

Le OFFF est comme son nom l’indique, un événement décalé, une journée de conférences qui se déplace de ville en ville depuis 10 ans et qui donne la parole à des orateurs particulièrement créatifs, passionnés et de renommée internationale. Cette année, le OFFF s’est déroulé à Montréal.

« J’étais allé à l’édition de Cincinnati il y a 2 ans avec presque le même Line-up, le contenu ici était complètement différent, mais autant sinon plus inspirant ! explique Julien. J’ai revu des anciens de Salette qui sont dans le milieu professionnel également. Une grande partie de l’assistance était des étudiants et l’autre moitié, des équipes de certaines compagnies comme Cossette et autres ».

Quant à Bérangère, voici un résumé de ce qu’elle a retenu de chaque conférence et qu’elle a eu la délicatesse de nous partager :

JamesVictore.com

James Victore, auteur, designer et cinéaste à Brooklyn a insisté sur quatre grands principes :
• In the particular lies the universal (dans le particulier réside l’universel)
• Your work is a gift (ton travail est un cadeau)
• Kill your ego (tue ton égo)
• Ask for what you want (demande ce à quoi tu aspires).

 

MomentFactory.com

Sakchin Bessette, un des créateurs de Moment Factory a donné une conférence plus technique et orientée sur l’étude de deux « projets rassembleurs » de Moment Factory :
• Les concerts de Nine Inch Nails
• L’Aéroport de Los Angeles.

 

Brosmind.com

Juan and Alejandro Mingarro, fondateurs du studio Brosmind, deux illustrateurs et designers de Barcelone ont offert une conférence insolite et improvisée.
Les deux frères ont expliqué leur parcours et leur cheminement graphique tout en se chamaillant gentiment. Ils ont prouvé qu’il est possible de créer et réaliser des projets avec les moyens du bord de manière professionnelle.

 

TheMill.com

Rama Allen, Directeur artistique d’expérience chez The Mill – Compagnie d’effets visuels de haute qualité pour la publicité, les jeux et l’industrie de la musique ainsi que tous les médias – a soulevé avec humour les trois attitudes qu’un designer doit savoir maîtriser :
• Savoir se tromper et rebondir
• Connaître et contrôler son rollercoaster (émotions par lesquelles on passe au cours d’un projet)
• Make out with the client (savoir séduire le client).

Le mot de la fin par Julien : « Une belle et longue journée épuisante, mais inspirante! »

 

Un ex-Salette se distingue à nouveau dans les concours internationaux !

Réalisé sous la direction artistique de Philippe Tardif, le livre “Dans la cuisine de Danny St Pierre” (aux Éditions La Presse) a gagné le Gourmand World Cookbooks Award dans la catégorie “Canada-Français”.

Dans la cuisine de Danny St Pierre

Dans la cuisine de Danny St Pierre

Il vient également de se qualifier pour la catégorie “Best Chef Book in the world” du prestigieux concours de la Foire Internationale de livres culinaires qui aura lieu a Beijing en 2014 (“Beijing Cookbook Fair”). Le résultat sera annoncé les 20 et 21 mai 2014. 187 pays participent au concours cette année.

Philippe Tardif est un créatif talentueux très actif dans l’industrie montréalaise. Il oeuvre notamment au sein de l’équipe novatrice de journalistes-graphistes de La Presse qui ont développé l’édition numérique gratuite pour iPad, La Presse+.

Philippe Tardif

Philippe Tardif, Designer graphique

Depuis 2005 à La Presse, il a auparavant travaillé en tant que directeur artistique en agence de publicité, mais aussi dans le domaine du multimédia et de la muséologie et en imprimé.

Il a remporté plusieurs prix internationaux au cours de sa carrière pour la qualité de son travail en design graphique.

Philippe Tardif donne régulièrement des conférences aux étudiants du Collège Salette pour transmettre ses connaissances et partager son expérience professionnelle avec la relève.

 

PRIX ET MENTIONS (liste partielle) :

Gourmand World Cookbooks Awards
Dans la Cuisine de Danny St Pierre, Les Éditions La Presse

Concours canadien de journalisme (2008)
Grand prix, catégorie présentation

Society for News Design (SND)
Médaille d’argent (2007) et plusieurs autres prix et mentions (dont plusieurs pour des illustrations) entre 2005 et 2011

Prix Möbius international des multimédias (2001)
(Installations interactives au Centre des sciences du Vieux-Port de Montréal)

Vidéo inspirant

24 rooms

http://www.youtube.com/watch?v=L4yJGTPUR_0

Vidéo inspirant