Du Parisianer au Montrealer

Ils sont 55 artistes à s’afficher pour Le Montrealer, cette exposition qui vient tout juste d’ouvrir ses portes à la Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal. Rencontre avec Nicolas Trost, co-commissaire de l’exposition. 

Après Le Parisianer en 2013, c’est au tour de Montréal d’avoir son exposition de couvertures de magazine inspirées du New Yorker. Les commissaires Marion Arbona, Nicolas Trost et Renaud Plante ont voulu faire voyager l’idée de la Ville lumière jusqu’ici, à Montréal. C’est alors que 55 artistes ont laissé aller leur créativité pour mettre sur pieds Le Montrealer.

Les artistes, des amoureux de Montréal, ont été appelés à mettre sur papier leur vision de la ville aux mille clochers. « Ils ont tous une histoire différente. Il y en a qui sont des immigrants, d’autres sont nés ici, mais vivent ailleurs maintenant, d’autres y vivent toujours, etc. », précise le commissaire.

C’est donc à travers 55 visions différentes, provenant d’illustrateurs, de bédéistes, d’artistes en arts visuels et d’auteurs, que l’on peut voir des thématiques aussi emblématiques qu’anecdotiques de la métropole.

 

« L’hiver est assez présent. Sinon, on a deux Oranges Julep, un Stade olympique et quelques piscines », lance Nicolas Trost, co-commissaire de l’exposition. « Mais chaque interprétation, même s’il y a des thèmes conjoints, est tellement unique qu’elles ont chacune leur place dans l’exposition », ajoute-t-il.

Parmi les exposants, trois chargés de cours du Collège Salette et une ancienne étudiante se sont prêtés au jeu. Vincent Gagnon (Vigg), Pierre Pratt, Bruce Robert et Marie Mainguy, tous affiliés au programme en illustration, ont été approchés par les commissaires pour leurs talents et leurs techniques variées.

« C’était important qu’on soit d’accord sur chaque artiste. Il fallait qu’on ait tous les trois un coup de cœur », souligne-t-il.

   

 

L’exposition Le Montrealer est présentée en entrée libre jusqu’au 14 janvier prochain à la Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal.

Le 3 décembre à 14 h se tiendra une visite commentée de l’exposition.

Les heures de visite sont du mardi au jeudi, de 13 h à 19 h, et du vendredi au dimanche, de 13 h à 17 h.

Crédits texte et photo : Stéphanie Dupuis

 

Commentaires fermés.