Tout savoir sur le Collège

Les métiers artistiques attirent chaque année des centaines de personnes. Pour la plupart, ces rêves restent à l’état de fantasmes. Pour les autres, principalement les étudiants du Collège Salette, ils deviennent réalité et leur permettent de faire à leur tour rêver leurs publics.

La vocation de SALETTE est, en effet, d’accompagner ses étudiants jusqu’au bout de leurs vocations créatives avec rigueur, réalisme et professionnalisme en leur offrant, tout au long de leur formation, un enseignement et un cadre propices à l’épanouissement de leurs talents. Ainsi, depuis 1942, SALETTE forme des créatifs professionnels en design graphique, en design web et en illustration publicitaire.

«CRÉATIFS» car ouverts à leurs environnements, dotés d’une solide culture artistique et maîtrisant leurs outils de création. «PROFESSIONNELS» car capables d’analyser la demande d’un client et de la traduire avec art dans leurs différents secteurs d’activités, tout en respectant à la fois leurs identités artistiques et les impératifs de production.

Collège Salette - Montréal
Collège Salette – Montréal

SALETTE ne compte que des professionnels parmi ses enseignants. Ces praticiens de la création, de la production et de la communication renforcent  les liens unissant l’établissement au milieu professionnel. Mais aussi et surtout, ils permettent au Collège d’offrir à ses étudiants un enseignement en lien avec les évolutions artistiques, technologiques et sociologiques, modifiant chaque jour le visage de leur futur métier. L’équipe SALETTE est sa richesse. C’est grâce à elle que l’établissement, tout en se conformant aux exigences du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science (MESRS), peut y ajouter les valeurs inestimables de la pratique quotidienne des métiers qu’elle enseigne et de l’expérience.

Cette spécificité lui permet d’être une institution inventive, volontaire et de conduire un projet pédagogique adapté aux réalités des métiers et de l’emploi en s’adaptant sans cesse aux évolutions dans le monde des arts et des nouvelles technologies.

 

Histoire du Collège Salette

SA CRÉATION

Les origines du Collège remontent en 1942, à une époque où le graphisme et les arts graphiques connaissaient d’importants développements. Baptisée sous le nom de « Studio A. Salette », l’école s’était d’abord spécialisée en dessin commercial et s’adressait aux personnes en réorientation de carrière. Il faut dire que ses deux fondateurs, Roger Lamalice et Auguste Salette, avaient déjà une très grande expérience dans le domaine. Au moment où il se sont réunis pour lancer ce projet, Roger Lamalice était directeur d’une école de dessin commercial qui offrait des cours par correspondance. Quant à Auguste Salette, auteur de L’indispensable du peintre en bâtiment et décorateur (1945), il était à la tête d’une école d’arts appliqués et de peinture.

SA VOCATION

À travers les décennies, le Collège Salette a toujours poursuivi sa vocation d’enseignement au niveau professionnel et technique, tout en adaptant sa formation selon les courants et avancées dans le domaine. D’école de dessin commercial, le Collège s’est ensuite spécialisé en dessin publicitaire, puis en graphisme et en design graphique. Le Collège a ainsi eu la chance, en près de 70 ans d’histoire, de former des milliers de professionnels – designers, graphistes, illustrateurs, publicitaires, designers Web, intégrateurs, chargés de compte, chargés de projets, directeurs artistiques et propriétaires d’agences et de studios – qui ont su se démarquer par leur talent et leur créativité.

SON ADMINISTRATION

Bien qu’Auguste Salette soit décédé quelques années après la création de cette institution, Roger Lamalice en a assuré le fonctionnement et la direction jusqu’en 1989. C’est à cette date que l’école passa aux mains de trois graphistes enseignants: Jean-Charles Desjardins, Manon Pineault et Ginette Gervais, aujourd’hui unique propriétaire et Directrice générale de l’école. Quelques années plus tard, soit en 1992, Daniel Vallée, responsable de la mise en place des premiers laboratoires en infographie dans les cégeps québécois, s’ajouta à l’équipe pour y rester jusqu’en 2000.

SA RÉPUTATION

Accrédité par le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur (MEES) depuis 1970, c’est en 1985 que le Collège fut reconnu comme une institution de niveau collégial technique. Depuis, tous les programmes offerts au Collège Salette mènent à l’Attestation d’études collégiales (AEC).

Preuve de son excellence, la refonte du programme professionnel et technique en graphisme que le Collège a développée et proposée au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur (MEES), a été adoptée en 1992 par tous les collèges publics et privés du Québec. Puis en 1998, la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial du Québec (CEEC) a reconnu la qualité de la mise en œuvre du programme Concepteur infographiste.

Selon cette Commission, la structure pédagogique de ce programme représente un « modèle digne de mention dans l’ensemble du réseau collégial ».

FAITS SAILLANTS

  • 2015 : Ginette Gervais devient Commissaire à la Commission consultative de l’enseignement privé (CCEP) du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur (MEES)
  • 2014 : Partenariat avec Illustration Québec pour renforcer les liens entre les étudiants en Illustration publicitaire et l’association afin de soutenir la promotion des artistes illustrateurs
  • 2014 : Ginette Gervais devient Présidente du conseil d’administration de l’Association nationale des Collèges de carrière (National Association of Career Colleges – NACC)
  • 2013 : Partenariat avec la firme Atypic dans le but d’offrir gracieusement aux OBNL, chaque nouvelle session, la refonte de leur image de marque développée par les étudiants finissants du programme Design graphique
  • 2013 : Ginette Gervais devient Vice-présidente de l’Association nationale des Collèges de carrière (National Association of Career Colleges – NACC)
  • 2012 : Ginette Gervais est médaillée du « Jubilé de diamant de la reine Elizabeth II » en reconnaissance de sa contribution au domaine de l’éducation
  • 2011 : Refonte du programme Design Web pour y intégrer la formation sur les plateformes numériques mobiles
  • 2006 : Déménagement des locaux au Quartier latin, sur la rue Sherbrooke
  • 2002 – 2010 : Ginette Gervais est Commissaire à la Commission consultative de l’enseignement privé (CCEP) du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur (MEES)
  • 2000 : 50e exposition des finissants du Collège au Musée d’Art contemporain de Montréal
  • 1999 : Accréditation des programmes Illustration publicitaire et Concepteur Web
  • 1998 : Reconnaissance par la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial du Québec (CEEC) de la qualité de la mise en oeuvre du programme Concepteur infographiste
  • 1998 : Accréditation du programme Concepteur infographiste à la suite de la fusion des programmes Graphisme et Infographie
  • 1992 : Adoption par l’ensemble des institutions collégiales du Québec de la refonte du programme professionnel et technique en graphisme proposée par le Collège
  • 1990 : Accréditation du programme Infographie
  • 1989 : Rachat du Collège par trois graphistes enseignants
  • 1986 : Changement du nom de l’école pour devenir « Collège Salette »
  • 1985 : Dessin publicitaire devient Graphisme de niveau collégial technique
  • 1970 : Accréditation du programme Dessin publicitaire de niveau secondaire professionnel
  • 1942 : Fondation du Studio A. Salette

Permettre à la créativité de s’exprimer

SA MISSION

Le Collège Salette s’est donné la mission de :

  • permettre à une clientèle adulte d’accéder à une formation collégiale professionnelle et technique de haut niveau et de courte durée dans le secteur des communications et des arts graphiques;
  • contribuer au développement de ressources humaines autonomes, efficaces, polyvalentes et compétentes;
  • offrir des programmes de formation alliant la créativité, les techniques de travail novatrices et  les compétences techniques de pointe.

SA VISION

Par ses programmes de formation, le Collège Salette souhaite favoriser l’émergence de créateurs de talent en contribuant au développement de leurs compétences, de leur savoir-faire et de leurs aptitudes à concevoir et produire des communications visuelles efficaces et originales.

Attestation d'études collégiales en design et arts graphiques

RECONNAISSANCE DU MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION

Tous les programmes du Collège Salette sont reconnus et accrédités par le Ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieure (MEES) et conduisent à l’obtention d’une Attestation d’études collégiales (AEC). Numéro de permis: 749 795.

ATTESTATION D’ÉTUDES COLLÉGIALES (AEC)

L’Attestation d’études collégiales (AEC) est la sanction attribuée aux programmes d’études collégiales professionnels et techniques crédités et reconnus par le MEES. Il s’agit principalement de programmes de courte durée, issus d’un DEC.  Ces programmes n’offrent que les cours directement liés à la formation professionnelle et technique afin de refléter le plus fidèlement possible la réalité récente du marché du travail.

Tout comme le DEC, l’AEC doit se soumettre à diverses études et évaluations avant d’être accréditée. Son contenu, sa durée, son mode d’enseignement, ses ressources financières et matérielles font l’objet d’une analyse exhaustive de plusieurs instances gouvernementales. Parmi ces instances, mentionnons entres autres : la Direction générale de la formation professionnelle et technique, la Direction des programmes, la Direction de l’enseignement privé et, relevant directement de l’Assemblée nationale, la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial du Québec (CEEC).  À la suite de son passage en 1998, la CEEC a reconnu, dans son rapport d’évaluation, « la qualité de la mise en œuvre du programme Concepteur infographiste » du Collège Salette et précise dans sa conclusion que sa structure pédagogique constitue « un modèle digne de mention dans l’ensemble du réseau collégial ». Elle souligne par ailleurs que « plusieurs des composantes de la formation contribuent à la qualité remarquable de la mise en œuvre de ce programme:

  • les liens diversifiés et efficaces qu’entretient le Collège avec le marché du travail;
  • le souci d’adéquation à la réalité de l’emploi;
  • le caractère proactif de l’actualisation de la formation;
  • l’intégration poussée du programme tant dans la conjugaison des différents savoirs, savoir-être, savoir-faire, savoir-devenir qui sont abordés que dans la séquence de l’apprentissage qui, habilement planifiée, favorise les liens interdisciplinaires;
  • l’adéquation et l’efficacité des méthodes pédagogiques;
  • la compétence et l’engagement du personnel enseignant. »

MEMBRE DU CONSEIL DES COLLÈGES NON SUBVENTIONNÉS (CCNS)

Le Collège Salette est membre du Conseil des Collèges non subventionnés (CCNS) et sa directrice, madame Ginette Gervais, en assure la présidence depuis 1990. Sous sa présidence, le CCNS a développé et mis en place des outils d’évaluation et des critères de qualité qui assurent à la clientèle des collèges privés non subventionnés regroupés sous cette bannière, une formation de qualité et une représentation efficace auprès des diverses instances gouvernementales provinciales et fédérales, telles l’Aide financière aux études, la direction de l’enseignement privé du MESRST, Emploi-Québec, etc.

MEMBRE DE LA NATIONAL ASSOCIATION OF CAREER COLLEGES (NACC)

Membre de la National Association of Career Colleges (NACC) depuis 1992 par le biais du CCNS, la directrice générale du Collège Salette, madame Ginette Gervais, participe activement à la reconnaissance et au développement des institutions d’enseignement professionnel et technique et de leurs programmes de formation, à travers le Canada. Madame Gervais siège sur le NACC Board of Directors depuis 2010. Ses nominations au Comité consultatif de l’enseignement privé du MESRST, de 2002 à 2009, et sa participation au Comité conjoint sur l’aide financière aux études, de 2001 à 2009, lui confèrent une vaste connaissance du réseau de la formation professionnelle et technique au Québec, du profil de sa clientèle et de ses possibilités de soutien financier aux études par les divers acteurs gouvernementaux concernés.