Archives: mai, 2014

Ginette Gervais est élue Présidente du conseil d’administration de l’Association nationale des Collèges de carrière (ANCC) – National Association of Career Colleges (NACC)

Ginette Gervais, Directrice du Collège Salette, est une femme de terrain très impliquée depuis plus de 20 ans dans le secteur de l’éducation et ses différentes sphères : associative, collégiale et ministérielle.

Reconnue par ses pairs, elle était la représentante du Québec sur le conseil d’administration de l’Association nationale des Collèges de carrière (ANCC) depuis 2010. Après en avoir été la Vice-présidente en 2013, elle vient d’être élue Présidente lors de la conférence conjointe de l’ANCC et du Career Colleges Ontario (CCO) qui s’est tenue à Ottawa le 9 mai dernier.

NACC-Logo

Cette conférence étalée sur 3 jours a été l’occasion de tenir l’assemblée générale annuelle des membres l’ANCC, de réfléchir sur les enjeux de l’industrie et de rencontrer des confrères. L’événement a été ponctué par les discours de plusieurs hommes politiques dont celui de « L’honorable Jason Kenney, Ministre de l’Emploi et du Développement social et Ministre du Multiculturalisme, dans lequel il a salué les collèges de carrière comme étant le fer de lance pour le développement d’une main-d’œuvre qualifiée et dont l’importance sera capitale pour les Canadiens dans les années à venir .»*

Grâce à cette nomination, Ginette Gervais est heureuse de pouvoir renforcer sa contribution à l’amélioration continue de la qualité de l’enseignement collégial.

* Extrait de l’infolettre de l’ANCC datant du 22 mai 2014.

Entre-deux sessions

Le printemps est une période de transition, au Collège Salette aussi!

Certains étudiants sont sur le point de terminer leur formation en Design web et Médias interactifs, dernière ligne droite avant la réalisation de leurs portfolios et leur envol vers de nouveaux horizons graphiques.

Pendant ce temps, d’autres ont entamé une nouvelle session en Design graphique ou en Illustration publicitaire. La belle saison s’enrichit toujours de nouvelles couleurs chez Salette, elles sont en partie propagées par les étudiants en Illustration publicitaire. Ce programme riche et éclectique les amène à découvrir et évoluer dans plusieurs univers et aussi à faire du dessin d’observation dans un studio au coeur du parc Lafontaine.

L’effervescence créée par l’entre-deux sessions a été encore plus pétillante que d’habitude. Outre le traditionnel voyage à New York de la fin avril, la planification minutieuse des cours et de l’accueil des nouvelles cohortes d’étudiants, le Collège a rafraichi ses locaux.

Salette à NY - Avril 2014

Quel que soit le programme de formation qui vous attire chez Salette, vous pouvez choisir le moment de l’année qui vous convient le mieux pour le suivre, trois sessions débutent chaque année. Quant aux inscriptions, elles sont toujours ouvertes, alors n’hésitez pas à nous téléphoner.

La prochaine session commence en septembre, pensez-y!

 

Voyage culturel de Salette à New-York, avril 2014

Salette à NY – Avril 2014 réalisée par Samuel Hubert pour le Collège Salette sur Vimeo

Depuis plus de 20 ans, le Collège Salette organise au printemps un voyage culturel à New York auquel tous les Salette (ex et présents, chargés de cours et équipe administrative) sont conviés. L’occasion de [re-]découvrir la richesse culturelle et historique de cette incroyable ville à travers des préceptes artistiques et créatifs.

NY

À NY, une simple promenade est synonyme d’inspiration et d’évasion. Il suffit de regarder l’architecture et ses particularités évoluer au fil des rues et des quartiers, d’observer les New-Yorkais dans leur quotidien et de se laisser imprégner par l’énergie ambiante.

NY

De Central Park à la Statue de la Liberté, en passant par la High Line et la multitude des galeries de Chelsea, rien ne nous a échappé. Nous nous sommes aussi rendus à la Society of Illustrator.

Society of Illustrators

 

 Society of Illustrators

Événements artistiques et culturels : nos suggestions du moment

Il y a toujours une “foultitude” d’événements culturels à suivre à Montréal! Nous en avons sélectionné quelques-uns qui devraient vous interpeler. À vous d’établir votre calendrier!

Vos commentaires/réflexions sont les bienvenus si vous assistez à certains d’entre eux, dites-nous ce qu’ils ont déclenché en vous et ce qu’ils vous ont fait découvrir!

Biennale internationale d’art numérique (BIAN)
1er mai – 19 juin 2014

Screen shot 2014-05-09 at 4.32.29 PM

Sur le thème de la PHYSICAL/ITÉ, les événements de cette deuxième édition prendront place dans plusieurs lieux à Montréal. Consultez la programmation et nous vous suggérons de voir l’exposition C4I du japonais RYOJI IKEDA au MAC

Exposition Jean-Paul Riopelle

Les migrations du bestiaire
7 mai – 14 juin 2014
Galerie Simon Blais

Exposition Joan Miró
Affectueusement Miró
1 mai – 14 juin 2014
Galerie Simon Blais

Chromatic – MassivArt
24 mai – 29 mai 2014
Pour sa 5e édition, le festival a choisi pour thème « Habitat » et l’exposition a lieu au chalet du Mont-Royal

Musée des Beaux-Arts de Montréal
Chaque mois, une collection est mise en vedette au Musée, en mai c’est la collection d’art québécois et canadien qui est sous les projecteurs. À découvrir aussi le site éducatif du Musée sur l’art québécois et canadien

Screen shot 2014-05-09 at 4.36.59 PM

 1 + 1 = 1 Quand les collections du mbam et du mac conversent
Jusqu’au 15 juin 2014
Dans le cadre de cette exposition (à ne rater sous aucun prétexte!), plusieurs conférences sont organisées, par exemple :

  • Mardi 13 mai à 18 h – en français
    Table ronde autour des œuvres photographiques présentées dans l’exposition 1 + 1 = 1 
  • Vendredi 16 mai à 19 h – en français
    L’art contemporain n’est pas l’art moderne 

Screen shot 2014-05-09 at 4.40.10 PM

 

MURAL 2014 – Festival d’art public
12 au 15 juin – Boulevard S-Laurent
Réalisation de peintures murales en direct par des artistes muralistes locaux et internationaux

Elektra & Mutek présentent em15
27 mai – 1er juin
Fusion d’Elektra et de Mutek pour leur 15e anniversaire. Plusieurs lieux associés, regardez la programmation, ça promet!

 

À l’extérieur de Montréal

Conférence de Denis Dulude sur la typographie avec la SDGQ
Jeudi 29 mai 2014 de 9h30 à 11h30
Le 
Siboire à Sherbrooke

Manif d’Art – La biennale de Québec
3 mai – 1er juin 2014
60 expositions et manifestations artistiques à travers la ville de Québec : le programme.

 

Bonnes balades artistiques!

 

Portrait de Philippe Tardif, Journaliste-graphiste à La Presse et conférencier au Collège Salette

PORTRAIT D’EX-ETUDIANT DU COLLÈGE SALETTE

Philippe Tardif a eu très jeune la piqûre du design graphique. Il s’est prêté avec enthousiasme à notre jeu de « question-réponse » et nous dévoile son parcours, sa perception du métier et les enjeux actuels liés aux technologies numériques.

Q/ Collège Salette : Parlez-nous de votre rôle au sein de La Presse et de votre apport au projet La Presse+?
R/ Philippe Tardif :
Je suis journaliste-graphiste et par conséquent je suis au service de l’information. Mon travail consiste essentiellement à rendre l’information compréhensible et belle. Une donnée juste et intéressante traitée de façon simple et claire permet de mieux comprendre un enjeu précis.

Après de nombreuses années passées au papier, mon mandat au sein de l’équipe de designers de La Presse+ consiste à développer des approches novatrices, originales et esthétiques dans la façon de présenter l’information sur notre plateforme numérique.

Philippe Tardif

C.S./ Quelle est votre vision de votre métier?
P.T./ 
Le monde des médias vit présentement un changement de paradigme. Il ne faut plus seulement s’adapter : il faut innover. Nous sommes en train de passer d’un système à un autre, c’est formidable. L’information aujourd´hui c’est : « any where, any time, any device ».

La demande est également intense à toute heure du jour. Je vois dans cette révolution de l’accès à la connaissance, un précédent historique. Avec les nouvelles générations qui ont déjà l’habitude des tablettes et des écrans, l’information sera de plus en plus ouverte, gratuite, mais aussi en libre accès. Qu’adviendra-t-il de la nature de l’information ? Deviendra-t-elle une expérience ludique ou simplement l’expression de témoignages et d’émotions ? Qui sait… Je crois d’ailleurs que le plus grand défi auquel les designers doivent faire face actuellement est la durabilité.

C.S./ Qu’est-ce qui caractérise votre façon de travailler?
P.T./ Rigueur, simplicité et clarté.
 J’aime beaucoup traiter les sujets de façon ludique, lorsque c’est possible.

C.S./ Qu’est-ce qui vous inspire ou vous passionne dans votre métier?
P.T./
 La nouveauté.

C.S./ Y a-t-il eu un déclencheur qui vous a amené à exercer votre métier? Si oui, quel est-il?
P.T./ J’ai aimé le dessin dès un très jeune âge. Quand j’étais enfant, mon père m’amenait souvent bouquiner au Palais du livre de Montréal. J’y ai découvert le magazine français Métal Hurlant. Ce fut mon premier contact avec la BD et une véritable révélation pour moi…

Inspirations_1_pf

Je crois qu’un autre élément marquant fut un livre que ma mère m’a donné : la 17e édition du magnifique SpeedBall Text Book de Ross F. George (que je possède toujours). J’ai commencé à m’intéresser à la typographie et à reproduire des caractères avec des plumes SpeedBall et de l’encre que j’achetais au Pavillon des Arts, rue Saint-Denis, un lieu que je fréquentais dès que j’en avais l’occasion ou les moyens, c’est selon (que d’argent investi dans des feuilles de Letraset et des plumes techniques de marque Rotring !).

Adolescent je me suis mis à collectionner les BD de Mœbius, Druillet et Bilal pour ne nommer que ceux-ci. Ma plus forte influence demeure celle de Reiser, ce qui est assez drôle. … J’ai toujours voulu être un graphiste.

InspirationsBD_pf

C.S./ Ex-étudiant Salette, avez-vous une anecdote à partager sur votre passage au Collège?
P.T./ Je me souviens avoir travaillé avec du Rubylith lors de mes études. Pour ceux qui ignorent ce qu’est le rubylith, tapez le mot «préhistoire» dans Google 😉

C.S./ Quelles raisons vous poussent à venir enseigner aux étudiants de Salette?
P.T./ Je veux provoquer des tsunamis ! Je veux donner aux étudiants une piste de réflexion sur le sens réel de ce que représente le métier de designer graphique.

Exercer un métier créatif, c’est avant tout se poser des questions avant de tenter d’apporter des réponses. Je cherche à provoquer chez les élèves ce fameux déclic qui fera naître l’envie de faire du design et d’en savoir davantage sur les responsabilités, les principes et les valeurs qui sont reliés au métier. L’enseignement ne doit pas seulement transmettre des connaissances, il doit doter les élèves de compétences et d’attitudes pertinentes. J’espère qu’en leur apportant un éclairage extérieur ils seront mieux préparés à affronter les réalités qui les attendent tout au long de leur carrière.

C.S./ Qu’est-ce que la créativité selon vous?
P.T./ La créativité, c’est un état d’esprit.

 

COURTE BIOGRAPHIE

Philippe Tardif travaille dans les communications graphiques depuis 1995. Il a travaillé en tant que directeur artistique en agence de publicité, mais aussi dans le domaine de la muséologie, en multimédia et en imprimé. Depuis 2005, Philippe Tardif est journaliste-graphiste à La Presse. Il fait partie de l’équipe des projets spéciaux de La Presse+, l’édition numérique gratuite de La Presse. Philippe Tardif s’est distingué à plusieurs reprises par des prix d’excellence au Québec, au Canada, ainsi qu’à l’étranger. Depuis 2011, Philippe Tardif donne régulièrement des conférences aux étudiants du Collège Salette pour transmettre ses connaissances et partager son expérience professionnelle avec la relève.

Portfolio de Philippe Tardif - Extraits

PRIX ET MENTIONS (liste partielle)