Devenir designer graphique

Par Ginette Gervais, directrice du Collège Salette.

Avec les multiples plateformes utilisées pour communiquer aujourd’hui, l’aspect visuel s’est rarement vu accorder autant d’importance. Les métiers d’arts visuels s’en trouvent primés et convoités. Celui de designer graphique, s’il existe sous ce nom depuis le milieu du 20e siècle, prend du galon et devient encore plus attrayant!

Le designer graphique – aussi appelé graphiste ou concepteur graphique – réalise du matériel visuel. Il a pour mission de communiquer efficacement divers messages, en ligne ou hors ligne, par l’entremise de médiums variés. Il peut s’agir de matériel imprimé (dépliants, emballages, panneaux publicitaires, affiches, etc) ou d’outils virtuels comme les sites internet.

Designer graphique ou infographiste

designer graphisteBien que les deux appellations réfèrent à des spécialistes en communication visuelle, ces deux métiers se distinguent. Le designer graphique est un professionnel de la conception alors que l’infographe est un technicien en production graphique.

Le designer graphique conçoit des messages visuels en agençant des images, de la typographie et des illustrations correspondant aux objectifs de communication de son client. L’infographe traduit les concepts du graphistes à l’aide de logiciels. Si le designer graphique peut  être infographe, l’inverse ne s’applique pas.

 

 Réalisation et secteurs d’intérêt

Le designer graphique peut collaborer à la réalisation de divers types de projets dont :

  • Des projets d’identifications visuelles : logo, papèterie, brochures, branding, etc.
  • Des projets publicitaires : affiches, annonces, publicités, etc.
  • Des projets de production : traitements d’images, retouches photo, dessin techniques, etc.
  • Des productions multimédias : animations, génériques de films, sites internet, etc.

Les designers graphiques travaillant principalement dans les secteurs des arts, de la culture, des loisirs ou encore des technologies de l’information et des communication (TIC). La plupart travaillent en entreprise, en agence ou à la pige.

designer infographiste

Habiletés et formation

Nul besoin d’être « bon en dessin » pour devenir designer graphique. Toutefois, il faut avoir un sens artistique. En design graphique, les champs d’intervention incluent la conception graphique, la production infographique et le web.

Si le talent et la créativité constituent les habiletés prisées du designer graphique, une solide formation lui vaudra une meilleure considération. Cela influencera la qualité de son portfolio et renforcera ses connaissances des outils, des logiciels, des pratiques professionnelles et du travail d’équipe.

Pour devenir designer graphique, il faut une attestation d’études collégiales (AEC), un diplôme d’études collégiales (DEC) ou un baccalauréat en design graphique. Quant au métier d’infographe, il exige une formation professionnelle de niveau secondaire (DEP).

 

Le Collège Salette est le seul établissement d’enseignement au Canada qui forme des designers graphiques depuis près de 75 ans.

 

Commentaires fermés.